Le 25 mai dernier, nous avons fait bouillonner nos cerveaux lors d’un atelier co-organisé par le Sens de la Ville et le collectif Et si on prenait l’air(e)?, laboratoire de réflexion sur l’urbanisme culturel créé par Esopa production. Nous étions une vingtaine de participants de divers horizons à échanger sur la thématique retenue pour l’occasion : les croisements possibles / fertiles entre rez-de-chaussée, art et culture

Cet atelier s’inscrivait dans une série de rencontres mensuelles organisées par le collectif Et si on prenait l’air(e)?, et dans la démarche de recherche « Rez-de-chausseur » portée par le Sens de la Ville depuis début 2017 autour des rez-de-chaussée comme bien commun urbain. L’objectif était d’imaginer des projets / dispositifs d’activation de rez-de-chaussée en ville incluant une dimension artistique ou culturelle. Et les idées ont fusées ! Sérieux, ludiques ou complètement décalés, chaque groupe a travaillé un ou plusieurs projets qui ont été ensuite restitués collectivement.

Une matière à réflexion riche qui permet de dégager quelques thématiques saillantes : l’importance de l’humain, le lien à l’espace public et l’activation de la rue en général, la chronotopie des espaces, les vitrines et le rapport entre visible/caché, la place particulière du logement…

Un compte-rendu suivra très prochainement et sera mis en ligne sur notre site. D’ici là, un grand merci à tous les participants ! 

Crédit photos : Esopa