recherche

nouveaux usages

le thème

 
Nous cherchons à analyser les usages émergents et les réponses qui y sont apportées à la fois par le marché et par la société civile.

Pourquoi le Sens de la Ville s’empare du sujet

Marginale il y a quelques années, l’approche de la ville « à partir des usages » est rapidement passée de l’innovation au mode de faire (quasi) normalisé. Les usages désignent à la fois la destination d’un lieu (son programme) mais aussi les profils de ceux qui le fréquentent, les activités qui y sont déployées, les formes de détournement observables ou prévisibles ou encore la façon dont les lieux sont gérés. L’approche par les usages contrevient à une vision planificatrice de la ville qui prévalait dans l’urbanisme et l’aménagement hérités des années 1960. Depuis une petite dizaine d’années (plus ou moins selon les territoires), on associe ainsi de plus en plus étroitement l’expertise d’usage au processus de fabrication de la ville : on ne fabrique désormais plus la ville entre spécialistes de l’immobilier et de la ville ; la maîtrise d’usage (ou expertise d’usage) s’invite désormais aux côtés de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre.

Quand on parle de « nouveaux » usages, le « nouveaux » désigne en réalité tout autant cette « nouvelle » approche de la ville à partir des usages que la prise en compte d’usages liés à des évolutions sociétales majeures de ces dernières années : servicialisation, atomisation du travail, recomposition de la famille etc. qui s’incarnent à travers de nouveaux standards programmatiques (espaces partagés, conciergeries etc.).

Comment le Sens de la Ville s’empare du sujet

Nous cherchons à analyser les usages émergents et les réponses qui y sont apportées à la fois par le marché et par la société civile. L’accompagnement de maîtrises d’ouvrage publiques et privées nous permet d’entrer précisément et concrètement dans les modalités opérationnelles, réglementaire et financières, d’émergence de ces nouveaux standards programmatiques : qui paie pour de « nouveaux » espaces partagés ? qui en garantit le bon fonctionnement ? quel est le juste prix pour l’usager final ? quelle est la « bonne » maille ? quel scénario si cela « ne marche pas » ? telles sont les questions récurrentes qui nous guident à propos de cette problématique des usages.

Nous cherchons à analyser les usages émergents et les réponses qui y sont apportées à la fois par le marché et par la société civile.